Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Établir le lien entre le cœur et le cerveau La Fondation Brain Canada et Cœur + AVC annoncent les lauréats d’un concours de recherche de 6 millions de dollars

Les nouvelles FCRC, Nouvelles 12 Septembre 2022
Dr Peter Liu, Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (gauche) et Dr Douglas Lee, Centre de recherche en cardiologie Ted Rogers du Centre de cardiologie Peter Munk, Réseau universitaire de santé

La Fondation Brain Canada et Cœur + AVC annoncent aujourd’hui que deux chercheurs canadiens, les Drs Peter Liu et Douglas Lee, ont chacun remporté une bourse Impact connexion cœur-cerveau dans le cadre d’un concours totalisant 6 millions de dollars. Leurs équipes pluridisciplinaires comptent quelque 100 membres œuvrant dans des établissements partout au pays.

« Nous sommes enchantés par le calibre des deux équipes et par le programme de recherche novateur et mûrement réfléchi qu’ils proposent », déclare Viviane Poupon, PDG de la Fondation Brain Canada. « En réunissant des experts aux compétences diversifiées de tout le pays, y compris des personnes ayant une expérience vécue et des Autochtones, ils favoriseront des découvertes autrement impossibles à réaliser par un seul chercheur ou établissement. »

D’une durée de quatre ans, les projets exploreront des enjeux liés à la santé cardiaque et cérébrale, et ce, en vue d’améliorer les soins et les résultats de santé de toute la population canadienne. En ce moment, une personne meurt d’une maladie du cœur, d’un AVC ou d’un déficit cognitif d’origine vasculaire toutes les cinq minutes. D’ailleurs, les affections cardiaques, cérébrales et cognitives tuent 20 % plus de personnes que tous les cancers. Cette interaction entre le cœur et le cerveau a de profondes répercussions sur la vie des gens et sur le système de soins de santé, d’autant plus que ce dernier fonctionne sur un modèle de « maladie unique », les différentes pathologies étant traitées par différents spécialistes. Ces projets changent l’ordre établi en favorisant une entière collaboration.

Les équipes entameront leur projet en 2022 et envisagent de se réunir dès 2023 pour faire part de leurs progrès respectifs.

« Le partage du fruit des recherches est une composante essentielle de cette bourse », affirme Doug Roth, chef de la direction de Cœur + AVC. « Nous sommes persuadés que ces projets et cette conception de la recherche opéreront un changement indispensable dans la manière d’étudier les maladies cardiaques et cérébrales. »

Lauréats d’une bourse Impact connexion cœur-cerveau :

BHRIITE (Brain-Heart Research Integrative Innovation Team Endeavor), projet dirigé par le Dr Peter Liu, Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa

« L’idée pour ce programme est venue en parlant avec des patients qui étaient négligés en raison du cloisonnement dont le cœur et le cerveau font l’objet en matière de soins et de recherche », explique le Dr Liu, chercheur principal du projet BHRIITE. « Nous souhaitons éliminer le profond clivage entre les maladies cérébrales et cardiaques en élaborant de nouveaux outils de prédiction du risque et de sa gravité, et ce, grâce à de nouvelles analyses sanguines et à de nouvelles techniques d’imagerie du cœur et du cerveau. Avec l’aide des patients, nous mettrons à l’essai de nouveaux traitements capables de protéger à la fois le cœur et le cerveau. »

Les membres de l’équipe pluridisciplinaire combineront le vécu des patients à leur propre expertise, dont la manipulation moléculaire, les tests cognitifs et cardiaques évolués, la pharmacologie, la biologie des systèmes, les essais cliniques, l’épidémiologie, la modélisation biostatistique, l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle. Ils établiront aussi un programme dirigé par des Autochtones visant à établir un réseau autochtone de mentors et de stagiaires en santé qui favorisera leur participation à la recherche.

UNEARTH CVD (Using Novel Approaches for the Early Recognition of Transient Ischemic Attack, Heart Failure and Connections with Vascular Dementia), projet dirigé par le Dr Douglas Lee, Centre de recherche en cardiologie Ted Rogers du Centre de cardiologie Peter Munk, Réseau universitaire de santé, Toronto, et Dr Gustavo Saposnik, Hôpital St. Michael’s, un site de Unity Health Toronto

« En réunissant une équipe de sommités canadiennes dans des domaines comme la neurologie de l’AVC, les maladies cardiovasculaires, le vieillissement, la médecine interne générale, la médecine familiale, le sexe et le genre, la recherche sur les services de santé, la science fondamentale, l’ingénierie biomédicale, la biostatistique, la bioéthique, l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine, nous parviendrons à mieux diagnostiquer précocement la possibilité d’un AVC et à en prévenir les ravages, comme la paralysie », déclare le Dr Lee, chercheur principal du projet UNEARTH CVD.

De plus, l’équipe mettra au point de nouvelles méthodes pour diagnostiquer un déclin précoce des fonctions cérébrales afin que les patients bénéficient de stratégies de prévention et pour étudier les recoupements entre l’insuffisance cardiaque et la démence, ce qui pourrait révolutionner les démarches de traitement futures. Ce projet fera aussi appel à des chercheurs autochtones et à des personnes autochtones ayant une expérience vécue de la maladie.

Le financement des bourses Impact connexion cœur-cerveau voit le jour grâce au Fonds canadien de recherche sur le cerveau (FCRC), un partenariat innovateur entre le gouvernement du Canada (par Santé Canada) et la Fondation Brain Canada, ainsi que Cœur + AVC.

Jusqu’à maintenant, Santé Canada a investi plus de 130 millions de dollars par l’intermédiaire du FCRC, un investissement qui a été égalé par la Fondation Brain Canada ainsi que ses donateurs et partenaires.