Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Lancement de la plateforme canadienne en santé mentale des jeunes – une première qui transformera la recherche et les traitements

Les nouvelles FCRC, Nouvelles 06 Octobre 2022
Youth Mental Health Platform_RBC Future Launch_Power Corporation_Brain Canada
Photo fournie par Foundry BC.

Un projet avant-gardiste pour la santé mentale des jeunes améliorera la compréhension générale des besoins en santé mentale des jeunes et fera progresser de nouvelles approches de traitement et d’évaluation au Canada.

Chaque année, un jeune canadien sur quatre nécessite des services en santé mentale, une initiative comme celle-ci est donc urgente et primordiale pour le bien-être de nos jeunes.

La plateforme Regard sur la santé mentale des jeunes Canadiens (RSMJC) parrainée par Objectif avenir RBC utilisera les données ouvertes, l’apprentissage machine et autres méthodes pour améliorer la communication entre les jeunes et leur famille, les chercheurs, les cliniciens et autres fournisseurs de services possédant un éventail d’expériences et de spécialisations en santé mentale. 

Une équipe de recherche spécialisée a décroché une bourse de 5,13 millions $ pour créer cette plateforme, et ce, au bénéfice et avec la collaboration des jeunes Canadiens. Un financement généreux a été fourni par Objectif avenir RBC, Power Corporation du Canada ainsi que le Fonds canadien de recherche sur le cerveau (FCRC), une collaboration innovante entre le gouvernement du Canada (par le biais de Santé Canada), et la Fondation Brain Canada. 

Dirigée par le Dr Sean Hill, directeur du Centre Krembil de neuroinformatique et scientifique principal du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), l’équipe rassemble diverses organisations de partout au pays, incluant des établissements universitaires, des services de santé mentale communautaires, des hôpitaux, des conseillers pour les jeunes et leur famille de Foundry, de carrefours bien-être pour les jeunes de l’Ontario, et d’autres services intégrés à la jeunesse.

Grâce à la plateforme RSMJC, les jeunes, les membres de leur famille, les cliniciens, les fournisseurs de services, les chercheurs et les responsables politiques disposeront d’un portail web donnant accès à des données partagées, des analyses et des outils d’intelligence artificielle qui serviront à améliorer les soins de santé mentale. Le portail permettra aux utilisateurs de trouver des données et de relier les connaissances provenant de programmes de prévention communautaires et scolaires, de services en santé mentale pour les jeunes et d’études de recherche clinique. Il fournira également un accès à des services d’IA afin d’aider les utilisateurs à naviguer parmi les services de santé mentale ainsi qu’à des outils personnalisés de surveillance de la santé mentale, d’identification des risques et de recommandation des services. Le portail proposera aussi un atlas interactif donnant des informations relatives à la demande et à la disponibilité des services en santé mentale pour les jeunes, et ce, afin d’aiguiller les fournisseurs de services et les responsables politiques.

 « Grâce à ce projet, nous fournissons une plateforme informatique de pointe qui servira de tremplin pour améliorer la santé mentale des jeunes partout au pays, et surtout, en collaboration avec eux, note Sean Hill. Il facilitera la recherche à fort potentiel et le développement d’approches en santé mentale des jeunes qui seraient impossibles autrement ».

Selon Suchayte Bali, responsable de l’engagement des jeunes chez Foundry, « la plateforme RSMJC est une avancée incroyable qui permet aux jeunes et aux initiatives impliquant les jeunes à participer à la mise en œuvre des services en santé mentale dans le futur. À la base, cela permettra à de nombreux organismes jeunesse sans but lucratif de mieux connaître où sont les plus grands besoins en financement dans leur communauté, validé par des données d’apprentissage machine provenant de partout au Canada. »

« Actuellement, 9 provinces sur 10 financent des services qui intègrent des éléments de recherche. Malgré tout, la Colombie-Britannique ne peut apprendre du Nouveau-Brunswick, tandis l’Ontario passe à côté de données probantes de la Saskatchewan, et ainsi de suite », affirme Steve Mathias, membre de l’équipe de leadership de la plateforme RSMJC, directeur principal de Providence Health Care et responsable chez Foundry, un réseau de centres de la Colombie-Britannique qui offre aux jeunes des ressources de santé et de bien-être, des services et du soutien en personne et virtuels  « Il s’agit de rassembler tout le monde pour échanger sur ce que nous vivons et apprenons. »

Les troubles mentaux frappent disproportionnellement les jeunes âgés de 15 à 29 ans partout dans le monde. Ils représentent près de la moitié du fardeau de la maladie au sein de ce groupe d’âge, ce qui en fait la principale cause d’invalidité au Canada.

« Plus que jamais, nous sommes collectivement tributaires de la recherche sur le cerveau pour nous remettre de la pandémie de COVID-19 et pour atténuer ses effets cérébraux et mentaux », déclare Viviane Poupon, PDG de la Fondation Brain Canada. « Nous devons investir dans les projets comme ceux-là, car ils profiteront concrètement à la santé cérébrale des jeunes Canadiens. »

« Le stress, l’anxiété, la dépression et la solitude causés par la pandémie de COVID-19 ont touché de façon disproportionnée la santé mentale des jeunes au Canada. Avec un si grand nombre de jeunes toujours en difficulté, il nous est essentiel d’accélérer notre travail pour que les jeunes aient accès à du soutien approprié, au moment et là où ils en ont besoin », dit l’honorable Carolyn Bennett, ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé. « Cette plateforme en santé mentale innovante continuera d’améliorer les services en matière de santé mentale destinés aux jeunes et sera à leur écoute afin de fonder notre intervention sur une bien meilleure compréhension de leurs priorités et de leurs besoins et des approches en matière de traitement ».

« Il est important pour nous que la jeunesse canadienne ait les meilleures occasions de s’épanouir et d’atteindre son plein potentiel », dit Mark Beckles, vice-président, Innovation et impact sociaux chez RBC. « Grâce à notre partenariat avec la Fondation Brain Canada, nous pouvons nous concentrer sur l’accroissement et l’accélération des accès aux services pour les jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale, tout en facilitant des solutions numériques pour les praticiens et les chercheurs ».

« Chez Power Corporation, nous reconnaissons l’importance de renforcer l’accès au soutien et aux services de santé mentale pour les jeunes canadiens et leur famille, peu importe où ils habitent. Nous sommes fiers de pouvoir appuyer la plateforme Regard sur la santé mentale des jeunes Canadiens (RSMJC).  Cette plateforme numérique avant-gardiste en partenariat pancanadien entre les chercheurs et les praticiens promet de combler les lacunes dans le soutien, dans le but ultime d’améliorer la qualité des soins de santé mentale des jeunes dans toutes les régions du pays », affirme Paul Genest, vice-président principal, Power Corporation du Canada.

Ce projet a reçu du financement par le biais de l’appel de demandes 2021 pour plateforme en santé mentale des jeunes de la Fondation Brain Canada parrainée par Objectif avenir RBC, avec le soutien généreux de Power Corporation du Canada.

Le financement de la plateforme en santé mentale des jeunes de la Fondation Brain Canada voit le jour grâce au Fonds canadien de recherche sur le cerveau (FCRC), un partenariat innovateur entre le gouvernement du Canada (par Santé Canada) et la Fondation Brain Canada.