Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Nouvelle subvention de 2,85 M$ pour faire avancer la recherche sur la SLA

Les nouvelles FCRC, Nouvelles 23 Avril 2021

La Société canadienne de la SLA et la Fondation Brain Canada unissent leurs forces avec Alnylam Pharmaceuticals et Regeneron pour soutenir une plateforme collaborative qui unira les chercheurs sur la SLA et accélérera les percées.

Ensemble, la Fondation Brain Canada et la Société canadienne de la SLA sont heureuses d'annoncer l'attribution d'une subvention de plateforme 2019 de 2 850 000 $ au Dr Sanjay Kalra et à son équipe pour la Plateforme d’analyse exhaustive visant à comprendre, à réparer et à éliminer la SLA, ou CAPTURE (Comprehensive Analysis Platform To Understand, Remedy, and Eliminate) SLA. Le financement appuiera la collaboration entre les chercheurs de partout au Canada et les personnes atteintes de sclérose latérale amyotrophique (SLA), une maladie neurodégénérative terminale entraînant une paralysie progressive et éventuellement, la perte de la capacité de bouger, de parler et de respirer.

La SLA est une maladie hétérogène, ce qui signifie que la maladie varie d'une personne à l'autre. Comprendre pourquoi la SLA est différente chez chaque personne - ou la variabilité clinique de la maladie - est essentiel pour traiter efficacement la SLA. Dirigée par une équipe de scientifiques et de cliniciens de renommée mondiale dans le domaine de la SLA, CAPTURE SLA a été conçue pour contribuer à l'effort mondial visant à comprendre la SLA, augmentant ainsi l'efficacité des essais cliniques et accélérant le développement de thérapies contre la SLA.

CAPTURE SLA est une plateforme nationale qui réunit des patients, des chercheurs et des médecins afin de fournir les systèmes et les outils nécessaires pour recueillir, conserver, partager et analyser des quantités substantielles d'informations sur la SLA, créant ainsi l'image biologique la plus complète des personnes atteintes de la SLA. En utilisant des méthodes d'analyse avancées, CAPTURE SLA combinera toutes les données recueillies auprès de patients atteints de la SLA et d'individus en bonne santé dans le but d'identifier des sous-types uniques de la SLA et de fournir des informations qui éclaireront les efforts de médecine personnalisée à l'avenir.

« Les participants seront suivis régulièrement pour examiner la progression de leur maladie. Ils répondront à des questions sur leurs symptômes, subiront des scanners cérébraux, des tests cognitifs et d’élocution, et seront soumis à des prélèvements de sang, d'urine et de liquide céphalo-rachidien », explique le Dr Kalra, professeur à la division de neurologie de l'Université de l'Alberta. « Nous sommes reconnaissants de ce soutien, car il facilite et permet l'accès à une abondance d'informations qui conduiront à l’amélioration des traitements de la SLA à l'échelle mondiale. »

Grâce à la science ouverte, les données et les échantillons de participants recueillis par CAPTURE SLA seront partagés en toute sécurité avec des chercheurs du Canada et du monde entier pour aider à comprendre les causes de la SLA, la variabilité qui existe entre les patients et l’identification de nouveaux traitements.

« Plusieurs cerveaux valent mieux qu'un », déclare la Dre Viviane Poupon, présidente et chef de la direction de la Fondation Brain Canada. « Lorsque nous investissons dans des plateformes qui rassemblent la communauté de la recherche, nous réunissons des experts dans le domaine et permettons à la science d’avancer beaucoup plus rapidement. »

Les subventions de plateforme de la Fondation Brain Canada sont accordées à des équipes qui souhaitent créer et/ou enrichir des ressources partagées afin d’offrir aux réseaux de recherche un meilleur accès aux équipements, à l’expertise, aux données et aux protocoles. Cette année, la Fondation Brain Canada a accordé neuf subventions de plateforme à des équipes de recherche canadiennes, dans le cadre d'un investissement de plus de 25 millions de dollars dans la recherche sur le cerveau.

Le financement de la subvention de plateforme accordée à CAPTURE SLA comprend une contribution de 950 000 $ de la Société canadienne de la SLA, une contribution de 237 500 $ d'Alnylam Pharmaceuticals, une contribution de 237 500 $ de Regeneron et 1 425 000 $ de la Fondation Brain Canada par le truchement du Fonds canadien de recherche sur le cerveau, un partenariat novateur entre le gouvernement du Canada (via Santé Canada) et la Fondation Brain Canada. Le financement total de ce projet de recherche collaborative s’élève à 2,85 M $.

« Comprendre les différences de la SLA est essentiel pour débloquer des cibles thérapeutiques prometteuses qui nous aideront à atteindre un avenir sans cette maladie dévastatrice », note Tammy Moore, chef de la direction de la Société canadienne de la SLA. « Nous sommes fiers de faire partie de cette collaboration pour investir dans la recherche en science ouverte qui transformera la façon dont nous comprenons la SLA, mènera à de futurs essais cliniques et développera de nouveaux traitements contre la SLA. »

L'équipe CAPTURE SLA comprend : Drs Christine Vande Velde, Angela Genge, Nicolas Dupré, Janice Robertson, Tania Bubela, Wendy Johnston, Ekaterina Rogaeva, Lorne Zinman, Russ Greiner, Yana Yunusova, Alan Evans, Yasser Iturria Medina et Kelvin Jones. De plus, David Taylor, vice-président de la recherche au sein de la Société canadienne de la SLA et les chefs de projet Claire Magnussen et Hannah Kaneb siègent au comité exécutif de la plateforme.

Ce projet voit le jour grâce au soutien financier de Santé Canada, par le truchement du Fonds canadien de recherche sur le cerveau, un partenariat novateur entre le gouvernement du Canada (via Santé Canada) et la Fondation Brain Canada, la Société canadienne de la SLA, Alnylam Pharmaceuticals et Regeneron.