Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Un investissement de 1,125 million de dollars pour faire progresser la compréhension, le diagnostic et le traitement de la SLA

Nouvelles 10 février 2022
Helen Fong au Neuro (Institut-Hôpital neurologique de Montréal) en 2021. Mme Fong est membre de l'équipe d'Angela Genge, chercheuse financée par la Fondation Brain Canada, au Neuro, où Angela Genge est directrice de la clinique de la SLA et de l'unité de recherche clinique.

En collaboration avec la Fondation Brain Canada, le programme de recherche de la Société canadienne de la SLA décerne neuf bourses de découverte

Alors que nous approchons de nouveaux traitements prometteurs pour la sclérose latérale amyotrophique (SLA), l'heure est à l'investissement continu dans la recherche de découvertes qui continueront à alimenter le développement de traitements. Voilà pourquoi la Société canadienne de la SLA, en partenariat avec la Fondation Brain Canada, est fière d'annoncer l'octroi de neuf bourses de découverte à la fin de l'année 2021. Ces projets de recherche de pointe, menés par des équipes de l'ensemble du Canada, ont un rôle essentiel à jouer pour contribuer aux découvertes scientifiques mondiales sur la SLA et améliorer la vie des personnes atteintes de cette maladie et de leur famille.

Les projets financés comprennent la recherche fondamentale en laboratoire afin d'identifier de nouvelles cibles biologiques pour les traitements de la SLA, la recherche clinique visant à identifier des biomarqueurs qui pourraient contribuer à améliorer la recherche clinique et les soins, et un essai clinique pour tester un nouveau moyen d'administrer les traitements de la SLA.

« Ce qui est passionnant dans ces neuf initiatives de recherche, c'est qu'elles comprennent de la recherche fondamentale en laboratoire, de la recherche clinique et même un essai clinique, ce qui témoigne de l'évolution constante de nos connaissances sur la SLA », a déclaré le Dr David Taylor, vice-président de la recherche de la Société canadienne de la SLA. La recherche fondamentale est encore très nécessaire pour mieux comprendre comment et pourquoi la SLA se développe dans l'organisme, et compte tenu de l'état du secteur de la recherche, il existe également de plus en plus de possibilités d'appuyer les études sur les biomarqueurs et les essais cliniques, et la communauté des chercheurs canadiens sur la SLA a une contribution importante à apporter dans ces domaines. »

Les neuf bourses de découverte rassemblent des équipes de recherche multidisciplinaires pour étudier des aspects cruciaux des processus pathologiques et des soins cliniques. Ces équipes ont été sélectionnées à la suite d'un concours de subventions rigoureux à comité de pairs formé de membres internationaux qui ont choisi les meilleurs projets ancrés dans l'excellence scientifique et ayant le potentiel de faire progresser rapidement le domaine de la recherche sur la SLA.

« En raison de mon lien personnel avec la SLA, je sais que nous avons un urgent besoin de nouveaux traitements efficaces, ce qui signifie qu'une recherche de haute qualité est essentielle pour jeter les bases de ces traitements », affirme Cali Orsulak, membre du conseil consultatif scientifique et médical de la Société canadienne de la SLA et aidante d'un membre de sa famille atteint de la maladie. « Ayant eu l'occasion d'observer le comité d'examen par les pairs qui a évalué les initiatives de recherche pour s'assurer de la qualité de la science et du potentiel d'impact, je suis enthousiasmé par ces initiatives de recherche prometteuses. »

« La collaboration et l'innovation sont des principes importants pour Brain Canada, et ces neuf bourses de découverte réunissent une solide expertise de recherche canadienne pour faire avancer le domaine », indique la présidente et chef de la direction de Brain Canada, la Dre Viviane Poupon. « Notre partenariat avec la Société canadienne de la SLA permet de doubler les investissements dans la recherche canadienne de haute qualité sur la SLA, laquelle débouchera sur de nouvelles approches, de nouvelles réflexions et des connaissances transférables qui profiteront au traitement d'autres maladies neurodégénératives dont les mécanismes sous-jacents sont semblables. »

Résumé des bourses de découverte 2021

Essais cliniques

  • L'échographie focalisée assistée par imagerie médicale peut-elle contribuer à l'administration de nouveaux traitements prometteurs contre la SLA? 125 000 $ attribués au Dr Agessandro Abrahao, Sunnybrook Health Sciences Centre, en collaboration avec les Drs Lorne Zinman, Isabelle Aubert et Sonam Dubey, Sunnybrook Research Institute et Nir Lipsman, Sunnybrook Health Sciences Centre, les Drs Kullervo Hynynen, Simon Graham, et Jamie Near, Sunnybrook Research Institute, et les Drs Sanjay Kalra et Kelvin Jones, Université de l'Alberta.

Recherche sur les biomarqueurs

  • De nouveaux biomarqueurs peuvent-ils aider les chercheurs à évaluer l'efficacité de nouveaux traitements prometteurs contre la SLA? 125 000 $ attribués au Dr Gerhard Multhaup, Université McGill, en collaboration avec la Dre Angela Genge, Neuro (Institut-hôpital neurologique de Montréal) à l'Université McGill
  • Un nouveau biomarqueur oculaire peut-il contribuer à faire progresser la recherche et le traitement de la SLA? 125 000 $ attribués au Dr Yeni Yucel, en collaboration avec la Dre Neeru Gupta, Unity Health Toronto
  • Est-ce qu'une technique d'imagerie avancée peut identifier un lien entre une voie de signalisation dans le cerveau et la SLA? 125 000 $ attribués au Dr Freimut Juengling, en collaboration avec Dr Sanjay Kalra et Dr Ralf Schirrmacher, Université de l'Alberta

Recherche en laboratoire

  • L'hypermétabolisme contribue-t-il aux processus pathologiques de la SLA? 125 000 $ attribués à la Dre Jeehye Park, en collaboration avec le Dr Hoon-Ki Sung, Hôpital pour enfants malades
  • Comment la perte de la fonction normale de C9orf72 pourrait-elle contribuer à la SLA? 125 000 $ attribués à la Dre Janice Robertson, Tanz Centre for Research in Neurodegenerative Diseases, Université de Toronto, en collaboration avec le Dr Liang Zhang, University Health Network
  • Les petites marques sur la protéine TDP-43 pourraient-elles influencer son comportement anormal dans la SLA? 125 000 $ attribués au Dr Maxime Rousseaux, Université d'Ottawa, en collaboration avec le Dr Martin Duennwald, Western University
  • La variante d'une protéine récemment découverte joue-t-elle un rôle important dans la SLA? 125 000 $ attribués à la Dre Christine Vande Velde, Centre de recherche du CHUM à l'Université de Montréal, en collaboration avec la Dre Marlene Oeffinger, Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM)
  • Des interactions protéiques non découvertes peuvent-elles influencer le dysfonctionnement du gène FUS dans la SLA? 125 000 $ attribués à la Dre Ji-Young Youn, Hôpital pour enfants malades, en collaboration avec la Dre Hyun Kate Lee, Université de Toronto

Le concours de bourses de découverte est financé par des dons de contrepartie du Fonds canadien de recherche sur le cerveau, un accord novateur entre le gouvernement du Canada (par l'entremise de Santé Canada) et Brain Canada, et par le Programme de recherche de la Société canadienne de la SLA, financé par les donateurs de la Société canadienne de la SLA, notamment lors des événements de collecte de fonds communautaires, les dons des particuliers et des entreprises, et les sociétés provinciales de la SLA qui versent 40 % des recettes nettes de la Marche pour vaincre la SLA. Le financement des bourses de découverte s'inscrit dans le cadre de l'engagement de la Société canadienne de la SLA à l'égard de la recherche en 2021. D'autres initiatives en ce sens seront annoncées au cours des prochains mois.