Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Women’s Brain Health Initiative et la Fondation Brain Canada s’unissent pour financer la recherche sur le cerveau ayant égard au sexe et au genre

Dans la photo : Mark Bayley, Janelle Drouin-Ouellet, Jodi Edwards, Gillian Einstein, Jonathan Epp, Christian Ethier

Six équipes canadiennes recevront des fonds pour mettre en œuvre et/ou approfondir les considérations de sexe et de genre dans leurs recherches sur le vieillissement, la neurodégénérescence et l’AVC

Women’s Brain Health Initiative (WBHI) et la Fondation Brain Canada sont fières d’annoncer qu’elles accorderont 105 000 $ en fonds d’appoint à chacune des six équipes de recherches exceptionnelles sélectionnées dans le cadre du programme Subventions complémentaires : Tenir compte du sexe et du genre parrainé par Women’s Brain Health Initiative et la Fondation Brain Canada. Doté d’une enveloppe de 630 00 $, ce programme vise à financer l’ajout ou l’aprofondissement, le cas échéant, des considérations de sexe et de genre à des travaux de recherches menés par des chercheurs bénéficiant déjà d’une subvention.

« Ce programme joue un rôle indispensable, car il corrige les disparités en matière de recherche sur la santé cérébrale des femmes. En vieillissant, les femmes sont deux fois plus nombreuses à souffrir de dépression, d’AVC et de démence que les hommes et elles représentent près de 70 % des nouveaux cas d’alzheimer. En favorisant la recherche fondée sur le genre, nous combattons les maladies du vieillissement cérébral qui affectent les femmes démesurément », affirme Lynn Posluns, fondatrice et présidente de Women’s Brain Health Initiative.

« Ce partenariat va au-delà des enjeux de financement. C’est un cri de ralliement en faveur de l’équité en matière de recherche scientifique. Nous saluons ce groupe de neuroscientifiques qui s’efforce de rendre leurs recherches plus inclusives, et donc plus pertinentes, et ce, en étudiant les différences de sexe et de genre. »

Le milieu de la recherche est de plus en plus sensible aux différences qui séparent les hommes et les femmes par rapport à leur vulnérabilité à des maladies et à leur réponse aux traitements. Le programme de subventions complémentaires parrainé par WBHI et la Fondation Brain Canada aide les chercheurs à éliminer les entraves à la recherche et à jeter les bases de l’inclusion systématique des considérations de sexe et de genre dans la démarche scientifique. Les projets sélectionnés sont :

  • EMPOW-HER : Exploration de méthodes pour accroître la participation des femmes aux essais cliniques afin d’améliorer la recherche sur le rétablissement post-AVC - Équipe dirigée par Mark Bayley, University Health Network (UHN)
  • Différences de sexes relatives à la réponse immunitaire innée liée à la maladie de Parkinson - Équipe dirigée par Janelle Drouin-Ouellet, Université de Montréal
  • Plateforme CanStim : Élargissement de l’analyse fondée sur le sexe et le genre - Équipe dirigée par Jodi Edwards, Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa.
  • Effets neurologiques et cognitifs de l’hormonothérapie à long terme de réassignation sexuelle chez les femmes trans âgées - Équipe dirigée par Gillian Einstein, Université de Toronto
  • Connectivité fonctionnelle et déclin cognitif d’un modèle murin de la maladie d’Alzheimer - Équipe dirigée par Jonathan Epp, Université de Calgary
  • Différences de sexe relatives à la régulation dopaminergique du rétablissement post-AVC des rats - Équipe dirigée par Christian Ethier, Université Laval

« Il est impératif de soutenir la recherche examinant les différences qui marquent la santé des hommes, des femmes et des personnes de genre divers. À maintes reprises, des études ont révélé qu’il existe effectivement des différences entre les hommes et les femmes dans de nombreuses sphères de soins de santé », déclare Viviane Poupon, présidente et chef de la direction de la Fondation Brain Canada. « Nous sommes fiers de nous associer à Women’s Brain Health Initiative afin de soutenir la recherche qui remédie à cette lacune. » 

Le financement du programme Subventions complémentaires : Tenir compte du sexe et du genre parrainé par la Fondation Brain Canada et WBHI voit le jour grâce à la collecte de fonds annuelle Une tête d’avance de WBHI et grâce au soutien financier de Santé Canada, par le truchement du Fonds canadien de recherche sur le cerveau (FCRC), un partenariat innovateur entre le gouvernement du Canada (par Santé Canada) et la Fondation Brain Canada. Jusqu’à maintenant, Santé Canada a investi plus de 130 millions de dollars par l’intermédiaire du FCRC, un investissement qui a été égalé par la Fondation Brain Canada ainsi que ses donateurs et partenaires.