Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Aider les enfants avec un cerveau endommagé

Freda Miller étudie les lésions cérébrales chez les enfants et les adolescents and teenagers

 

Au début de l’année 2010, l’équipe au laboratoire de Freda Miller du Hospital for Sick Children a fait une découverte remarquable : une voie clé permettant d’inciter une cellule souche neuronale à se développer en neurone et en cellule gliale dans le cerveau.

« C’était une découverte scientifique de nature très fondamentale », déclare Freda Miller. Grâce au soutien financier de la Fondation Brain Canada, cette découverte fondamentale a été le tremplin d’une décennie de recherche translationnelle qui pourrait profiter à d’innombrables jeunes atteints de diverses maladies et lésions cérébrales.

En 2012, Freda Miller et ses collègues de recherche, Cindi Morshead, Donald Mabbott et Paul Frankland, figuraient parmi les lauréats d’une subvention de 1,5 million $ accordée dans le cadre de l’Initiative de recherche multi chercheurs (IRMC) parrainée par la Fondation W. Garfield Weston et la Fondation Brain Canada.

« Cette subvention est tombée à point nommé. Elle a favorisé le travail d’équipe et nous a permis d’accomplir le fastidieux travail qui consiste à transposer la recherche fondamentale que je mène dans mon laboratoire à des modèles animaux, puis à des humains. C’est une chose rare. »

Dirigée par Freda Miller, l’équipe explore la possibilité d’améliorer la genèse des cellules cérébrales, et ainsi la réparation des dommages au cerveau, grâce à la metformine, un médicament contre le diabète de type 2 qui agit sur la même voie découverte dans les cellules souches neurales. Afin d’accroître le potentiel translationnel des recherches, les études ont été menées à la fois sur des souris et sur des humains, avec un accent particulier sur la régénération du cerveau chez les enfants.

« Bien que nous menons essentiellement des travaux de recherche fondamentale, nous n’épargnons aucun effort pour trouver des applications pratiques à nos découvertes lorsque c’est possible », affirme-t-elle.

Au cours de la subvention de trois ans qui a pris fin en février 2016, les recherches ont abouti à plusieurs découvertes marquantes qui ont donné lieu à 13 articles dans plusieurs publications réputées, dont Cell Stem Cell et Neuron.

Les travaux continuent de porter fruit : la découverte initiale au laboratoire de Freda Miller a donné lieu à trois études cliniques à ce jour, dont l’une qui explore la capacité de la metformine à réparer les lésions cérébrales causées par l’irradiation des tumeurs. Les conclusions ont été publiées en juillet 2020 dans Nature Medicine et deux des cochercheurs de la subvention de la Fondation Brain Canada, Donald Mabbott et Cindi Morshead, figuraient parmi les auteurs principaux.

« Il semble que la metformine parvienne, du moins à court terme, à améliorer la régénération cérébrale dans une certaine mesure et peut-être même certains types de tâches cognitives », affirme-t-elle. Cette étude pilote a ouvert la voie aux préparatifs d’un essai clinique multicentrique de grande envergure.

Une autre étude pilote, dirigée par la Dre Ann Yeh, explorera la capacité de la metformine à réparer les dommages à la matière blanche dans le cerveau d’enfants souffrant d’une maladie inflammatoire s’apparentant à la sclérose en plaques.

Selon Freda Miller, ces résultats exceptionnels confirment le bien-fondé de l’approche « un cerveau » par rapport aux troubles neurologiques, la maladie mentale et les lésions cérébrales. C’est-à-dire, chaque découverte peut avoir un effet d’entraînement sur d’autres troubles cérébraux, approfondissant ainsi notre connaissance des mécanismes cérébraux. Cette approche est au cœur du soutien aux équipes de recherche collaborative accordé par la Fondation Brain Canada depuis plus de vingt ans.