Brain Canada Brain Canada
EN Donner

C’est près du cœur : la fonction du cœur et des vaisseaux sanguins après une lésion médullaire

Regard sur la recherche 14 février 2021
Dr Christopher West (à gauche) et les membres de son équipe de recherche.

À l’Université de Colombie-Britannique, l’équipe du Dr Christopher West explore en quoi les lésions médullaires jouent sur le cœur et le cerveau. En ce moment, les chercheurs mesurent la fonction du cœur et des vaisseaux sanguins après une lésion médullaire, grâce à la subvention Initiative des futurs chefs de file de la recherche offerte par la Fondation Brain Canada et la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC. Ils ont pour objectif d’explorer les mécanismes à l’origine des changements qui s’opèrent après la lésion. En deuxième lieu, ils détermineront si les exercices sollicitant les bras et les jambes des blessés médullaires parviennent à améliorer leur santé cardiaque et vasculaire.

Nous avons démontré qu’il suffit de 10 minutes de thérapie comportementale par semaine pour améliorer l’activité physique habituelle de blessés médullaires, ce qui a permis d’accroître de 20 % leur capacité cardiorespiratoire maximale. Sachant que leur capacité est normalement très faible, nous estimons que ces résultats sont cliniquement significatifs, car ils pourraient atténuer leur risque de maladies cardiovasculaires qui est typiquement plus élevé que la moyenne », affirme Dr West.

Les fonds offerts par la Fondation Brain Canada et ses partenaires ont produit des retombées bien au-delà du projet du Dr West. « Au début de ma carrière de chercheur, la Fondation Brain Canada a cofinancé une subvention d’exploitation qui a donné les moyens à mon équipe d’accomplir les premiers travaux dans mon propre laboratoire de recherche. Grâce à ces études décisives, j’ai réussi à publier quelques résultats préliminaires et à recueillir les données nécessaires pour décrocher des subventions plus substantielles, ajoute-t-il. Ces études préliminaires n’auraient jamais vu le jour sans cette subvention conjointe et je suis très reconnaissant envers la Fondation Brain Canada pour son appui aux chercheurs en début de carrière. »