Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Biomarqueurs IRM de la dégénérescence cérébrale dans la SLA et leur validation pathologique

Chef d'équipe 
  • Abdullah Ishaque, University of Alberta
  • ALS Society of Canada

Aperçu du projet

Nous avons un besoin urgent de biomarqueurs validés pour la SLA afin d’aider les chercheurs à développer un chemin vers des traitements uniques pour chaque personne vivant avec la SLA. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) s’est révélé une source prometteuse de biomarqueurs non invasifs pour la SLA. Abdullah Ishaque, travaillant avec son directeur de thèse de doctorat, le Dr Sanjay Kalra, a récemment développé deux biomarqueurs d’imagerie appelés analyse de texture (TA) et cartographie quantitative T2 (qT2). La TA mesure les schémas et les relations subtiles dans les images du cerveau et la qT2 permet aux chercheurs d’évaluer la dégénérescence du cerveau en analysant la teneur en eau, la teneur en fer, la démyélinisation (dommages à l’enveloppe protectrice externe des motoneurones) et l’inflammation.

Dans le cadre de ce projet, M. Ishaque cherchera à savoir si ces deux biomarqueurs d’imagerie peuvent surveiller la dégénérescence du cerveau, la dysfonction des motoneurones et la progression de la maladie associées à la SLA chez les personnes vivant avec la maladie. Afin de valider ses constatations, il effectuera des clichés d’IRM sur des échantillons de tissus post-mortem généreusement donnés par des personnes ayant souffert de la SLA et comparera les résultats avec d’autres mesures de la progression de la maladie dans les échantillons, notamment la perte de neurones, les changements des cellules gliales et la démyélinisation.

Pour ses travaux, M. Ishaque utilisera des images IRM du cerveau obtenues auprès du Consortium canadien de neuroimagerie de la SLA (CALSNIC).