Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Susceptibilité neuroinflamatoire aux maladies vasculaires comme facteur de déclenchement de la démence

Chef d'équipe 
  • Walter Swardfager, Sunnybrooke Research Institute
  • Alzheimer's Association

Aperçu du projet

Des études récentes ont démontré que le risque de contracter l’alzheimer augmente en présence de dommages aux petits vaisseaux sanguins du cerveau (maladie cérébrovasculaire). Puisque ces dommages ne causent pas toujours des problèmes de mémoire, on soupçonne que d’autres facteurs entrent en jeu. Les regards se portent alors sur l’inflammation cérébrale, car c’est un point commun aux maladies cérébrovasculaires et de l’alzheimer. Walter Swardfager, Ph.D., et ses collègues avancent qu’une variante génétique liée à l’inflammation affecterait la réaction du cerveau aux dommages dans les vaisseaux sanguins. Les chercheurs étudieront le lien entre les dommages aux vaisseaux sanguins et la maladie d’alzheimer en examinant 644 patients inscrits dans l’étude de Sunnybrook sur la démence. Environ la moitié des participants souffrent d’alzheimer, tandis que le tiers présente une maladie cérébrovasculaire. Les chercheurs mesureront les dommages aux vaisseaux et la fonction cérébrale par neuroimagerie. Ensuite, chaque participant fera l’objet d’une étude d’interaction pangénomique afin de cibler les variantes génétiques qui jouent sur la structure cérébrale et le déclin de la mémoire.