Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Le financement du Réseau Parkinson Canadien Ouvert marque le lancement d’une plateforme de collaboration destinée à accélérer la recherche sur la maladie de Parkinson et à approfondir nos connaissances

Nouvelles | 27 Novembre 2018 |

 

TORONTO, le 27 nov. 2018 /CNW/ - Parkinson Canada et la Fondation Brain Canada sont fières d'annoncer la création du Réseau Parkinson Canadien Ouvert (RPCO). Grâce à une subvention de 2 millions de dollars, cette plateforme appuiera le développement et l'entretien d'un vaste réseau de recherche sur la maladie de Parkinson et troubles connexes auquel participeront plusieurs provinces. La plateforme sera mise sur pied à partir du Réseau Parkinson Québec (RPQ) déjà bien établi. La Fondation Brain Canada bénéficie du soutien financier de Santé Canada par le truchement du Fonds canadien de recherche sur le cerveau.

« La Fondation Brain Canada est fière de s'unir à Parkinson Canada pour fonder le Réseau Parkinson Canadien Ouvert. Ce programme fait suite à la création de la Plateforme canadienne de neurosciences ouvertes, une initiative permettant de regrouper les données partout au pays en normalisant la façon dont les données sont recueillies, stockées et analysées. À la fois un répertoire et une base de données, cette plateforme est la première du genre au Canada à regrouper les données sur les patients atteints de la maladie de Parkinson et à les rendre accessibles à un plus grand nombre de chercheurs. Notre but est d'accélérer les activités de recherche déjà appréciables sur la maladie de Parkinson afin d'améliorer le sort des patients », déclare Inez Jabalpurwala, présidente et chef de la direction de la Fondation Brain Canada.

La maladie de Parkinson touche plus de 100 000 Canadiens, un nombre qui devrait augmenter considérablement au cours des prochaines années. Grâce aux travaux essentiels accomplis et partagés par les chercheurs, le RPCO pourra mieux outiller le milieu et faire rayonner la cause de la maladie de Parkinson auprès des divers paliers de gouvernement, des professionnels de la santé, du milieu de la recherche, des organismes de bienfaisance dans le domaine de la santé ainsi que le grand public.

Dr Oury Monchi, Ph. D, a été nommé investigateur principal et directeur du RPCO, un carrefour réunissant l'élite du milieu de la recherche sur la maladie de Parkinson au Canada. Monsieur Monchi est titulaire de la chaire de recherche sur la maladie de Parkinson de Tourmaline Oil, directeur de la recherche clinique au Hotchkiss Brain Institute, directeur clinique de l'école de médecine Cumming de l'Université de Calgary où il est également professeur au département des neurosciences cliniques et de radiologie, chef de l'équipe de neurologie sur les troubles moteurs et CaPRI, ainsi que directeur de recherche clinique au département des neurosciences cliniques.

« Le Réseau Parkinson Canadien Ouvert est une initiative importante qui permettra au Canada de demeurer à la fine pointe de la recherche sur la maladie de Parkinson. En bâtissant un réseau solide, interconnecté et collaboratif de chercheurs, de médecins et de personnes atteintes de la maladie de Parkinson, nous forgeons un outil stratégique pour accélérer les progrès de la recherche et du traitement de la maladie de Parkinson », déclare Dr Monchi.

Le Réseau Parkinson Canadien Ouvert comportera :

  • un répertoire de patients avec des renseignements cliniques exhaustifs ;
  • une base de données regroupant des informations diagnostiques (examens d'imagerie, IRM, TEP), anatomiques (neuroimagerie, sommeil, comportement et neuropsychologie) et des mesures fonctionnelles ;
  • une biobanque d'échantillons provenant de patients, comme des échantillons de sang et de l'ADN pour les études génétiques.

« L'établissement du Réseau Parkinson Canadien Ouvert figure parmi l'un des plus grands enjeux stratégiques de Parkinson Canada et je suis heureuse de voir ce projet se matérialiser. Depuis 1965, Parkinson Canada épaule les Canadiens aux prises avec la maladie de Parkinson et les professionnels de la santé qui les traitent. Nous sommes un interlocuteur clé auprès du gouvernement et des décideurs pour faire valoir la cause des personnes atteintes de la maladie de Parkinson, affirme Joyce Gordon, PDG de Parkinson Canada. L'importance du Réseau Parkinson Canadien Ouvert se fait sentir plus que jamais, sachant que plus de 25 personnes reçoivent un diagnostic de Parkinson chaque jour. Il permet d'espérer l'arrivée d'un remède ou de traitements accélérés au cours des dix prochaines années et, plus encore, il fait appel à la participation de ceux-là mêmes qui les chercheurs tentent d'aider ».

À propos de la Fondation Brain Canada et du Fonds canadien de recherche sur le cerveau

La Fondation Brain Canada est un organisme de bienfaisance national enregistré qui appuie la recherche sur le cerveau au Canada en finançant des travaux novateurs capables de changer la donne. Depuis 1998, la Fondation Brain Canada s'emploie à démontrer que le cerveau doit être abordé comme un système en soi et complexe, au carrefour d'un éventail de troubles neurologiques, de maladies mentales, de toxicomanies et de lésions cérébrales et médullaires. Cette reconnaissance de la nature distincte du cerveau met en relief la nécessité d'une meilleure collaboration entre disciplines et établissements, de manière à investir de façon plus éclairée dans des recherches sur le cerveau, axées sur des résultats précis qui profiteront aux patients et à leur famille. La vision de La Fondation Brain Canada est de comprendre le cerveau, en santé et dans la maladie, d'améliorer la vie et d'avoir un impact sociétal.

Le Fonds canadien de recherche sur le cerveau est un partenariat public-privé entre le gouvernement du Canada et la Fondation Brain Canada dont l'objectif est d'encourager les Canadiens à investir davantage dans la recherche sur le cerveau et de maximiser l'incidence et l'efficacité de ces investissements. La Fondation Brain Canada a engagé 115 millions de dollars fournis par plus d'une centaine de donateurs privés et partenaires non fédéraux ainsi qu'une contrepartie de 120 millions de dollars versée par Santé Canada. Pour de plus amples renseignements, visite le site www.braincanada.ca.

À propos de Parkinson Canada

Parkinson Canada est le représentant par excellence des Canadiens atteints de la maladie de Parkinson. Du diagnostic à la découverte, Parkinson offre des services de soutien et d'éducation aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson, à leurs familles ainsi qu'aux équipes de soins, et ce, en ligne, par téléphone et en personne. Parkinson Canada défend les intérêts de ceux qui évoluent dans ce milieu auprès des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

Le programme de recherche de Parkinson Canada finance la recherche qui approfondira nos connaissances de la maladie de Parkinson, de ses troubles connexes et de leur effet sur la société, tout en espérant un jour éradiquer la maladie. Depuis 1981, Parkinson Canada a investi près de 29 millions de dollars dans 552 travaux de recherche partout au Canada. Parkinson Canada est un organisme agréé en vertu du Programme de normes d'Imagine Canada. www.parkinson.ca

À propos de l'Université de Calgary

L'Université de Calgary est un carrefour intellectuel mondial situé dans l'une des villes les plus entreprenantes du Canada. Nous avons établi un cadre d'apprentissage dynamique où les étudiants s'épanouissent dans des programmes de grande qualité axés sur la recherche, les expériences pratiques et l'esprit d'entreprise. Grâce à cette stratégie, notre établissement figure au palmarès des cinq meilleures universités de recherche au Canada, en mobilisant les communautés que nous servons et dirigeons. Cette stratégie baptisée Eyes High  s'inspire de la devise gaélique de l'université qui signifie « Je lèverai les yeux ». Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site ucalgary.ca/eyeshigh.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site ucalgary.ca. Abonnez-vous à notre fil de nouvelles sur Twitter @UCalgary. Visitez le centre des médias sur notre site pour en savoir davantage sur nos facultés et pour joindre l'un de nos experts : ucalgary.ca/mediacentre.

Dirigé par le Hotchkiss Brain Institute, le programme Brain and Mental Health (le cerveau et la santé mentale) est l'un des six grands axes de recherche de l'université associés aux objectifs de la stratégie Eyes High.

À propos du Hotchkiss Brain Institute

Le Hotchkiss Brain Institute (HBI) de l'Université de Calgary regroupe plus de 150 scientifiques et chercheurs cliniciens qui se consacrent à l'avancement de la recherche et à la sensibilisation sur le cerveau et la santé mentale. Grâce à ses programmes spécialisés Brain & Behaviour (cerveau et comportement), Neural Injury & Repair (lésions neurologiques) et Healthy Brain Aging (vieillissement en santé du cerveau), HBI contribue à enrichir nos connaissances sur le cerveau et le système nerveux, ainsi qu'à mettre au point de nouveaux traitements pour remédier aux troubles neurologiques et mentaux, le tout afin d'améliorer la qualité de vie et les soins des patients. Pour plus d'information, visitez le site de HBI : hbi.ucalgary.ca.

À propos de l'école de médecine Cumming

L'école de médecine Cumming de l'Université de Calgary est un établissement à l'avant-garde de la recherche en santé, reconnu mondialement pour l'excellence et le caractère innovateur de son programme de recherche et d'enseignement en santé.

Le 17 juin 2014, la faculté de médecine de l'Université de Calgary a officiellement été rebaptisée l'école de médecine Cumming en hommage au généreux don offert par Geoffrey Cumming à l'université.

Pour plus d'information, visitez le site cumming.ucalgary.ca/ou suivez-nous sur Twitter @UCalgaryMed.

Renseignements : Fondation Brain Canada, Theodora Samiotis, 514-989-2989, poste 110 ; Parkinson Canada, Anne Marie Gabriel, CAE, 1-800-565-3000, poste 3396, annemarie.gabriel@parkinson.ca ; École de médecine Cumming, Université de Calgary, Kelly Johnston, 403-220-5012, Kelly.johnston2@ucalgary.ca