Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Banque de cerveaux Douglas – Bell Canada, une plateforme essentielle pour la recherche neurologique au Canada

Chef d'équipe 
  • Gustavo Turecki, Douglas Hospital Research Centre
Membres de l'équipe :
  • Naguib Mechawar, Douglas Mental Health University Institute
  • Michael J. Meaney, Douglas Mental Health University Institute
  • Guy Rouleau, Montreal Neurological Hospital and Institute
  • Michael Kobor, University of British Columbia
  • Martin Alda, Dalhousie University
  • Paul R. Albert, Ottawa Hospital Research Institute
  • Cathy Barr, Toronto Western Hospital
  • Darrell Mousseau, University of Saskatchewan
  • Satyabrata Kar, University of Alberta
  • Shimon Amir, Concordia University
  • Ana Andreazza, Centre for Addiction and Mental Health
  • Gilbert Bernier, Research Centre, Maisonneuve-Rosemont Hospital
  • Diane Boivin, Douglas Mental Health University Institute
  • Bernard Brais, Montreal Neurological Hospital and Institute
  • Nicolas Cermakian, Douglas Mental Health University Institute
  • Balu Chakravarthy, Carleton University
  • Cletus D’Souza, BC Cancer Agency
  • Salah El Mestikawy, Douglas Mental Health University Institute
  • Carl Ernst, Douglas Mental Health University Institute
  • Ken Evans, Queen's University
  • Harriet Feilotter, Queen's University
  • Nicolas Flamand, Institut Universitaire de Cardiologie et Pneumologie de Quebec, Laval University
  • Cecilia Flores, Douglas Mental Health University Institute
  • David Fortin, Université de Sherbrooke
  • Edith Hamel, Montreal Neurological Hospital and Institute
  • Michael R. Hayden, University of British Columbia
  • Sébastien Hébert, CHUQ Research Centre, Laval University
  • Martin Hirst, BC Cancer Agency
  • Jack Jhamandas, University of Alberta
  • Sidney H. Kennedy, University Health Network
  • Christine Lavoie, Université de Sherbrooke
  • Marco Marra, BC Cancer Agency
  • Anne McKinney, McGill University
  • Daniel Mueller, Centre for Addiction and Mental Health
  • Gerhard Multhaup, McGill University
  • Lisa Münter, McGill University
  • Art Petronis, University of Toronto/CAMH
  • Bruce Pike, Montreal Neurological Hospital and Institute
  • Judes Poirier, Douglas Mental Health University Institute
  • Alexandre Prat, CHUM Research Centre, University of Montréal
  • Rémi Quirion, Douglas Mental Health University Institute
  • Pedro Rosa-Neto, Douglas Mental Health University Institute
  • Xavier Roucou, Université de Sherbrooke
  • Elizabeth Simpson, University of British Columbia
  • Abbas Sadikot, Montreal Neurological Hospital and Institute
  • Lalit Srivastava, Douglas Mental Health University Institute
  • Moshe Szyf, McGill University
  • Derek van der Kooy, University of Toronto
  • Christine Vande Velde, Université de Montréal
  • Lan Xiong, CHUM Research Centre, University of Montréal
  • L. Trevor Young, Centre for Addiction and Mental Health
  • Douglas Mental Health University Institute Foundation
  • Douglas Hospital Research Centre
  • RQSHA

Aperçu du projet

La Banque de cerveaux Douglas – Bell Canada (BCDBC) contient et gère plus de 3 000 cerveaux, ainsi qu’une base de données relationnelle contenant des données démographiques, cliniques et l’historique développemental des donneurs. La banque est une des rares en Amérique de Nord qui collecte le cerveau de personnes atteintes de troubles mentaux dont la schizophrénie, la dépression majeure, le trouble bipolaire et la toxicomanie, ainsi que de désordres neurodégénératifs comme la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique (la maladie de Lou Gehrig), la maladie d’Alzheimer et autres formes de démence. Au Canada, c’est la seule ressource à offrir un éventail aussi large d’échantillons bien caractérisés. La banque reçoit de nombreuses demandes d’échantillons et en fait parvenir à des chercheurs partout dans le monde. Elle offre un service unique et essentiel au milieu de la neuroscience mondial, comme le témoignent les quelque 1000 échantillons de cerveau bien caractérisés qui sont envoyés chaque année à de nombreux chercheurs partout au Canada et dans le monde.

Depuis plus de 30 ans, la banque fournit des tissus de grande qualité à un grand nombre de neuroscientifiques, mais son infrastructure est maintenant désuète. Elle manque surtout des équipements nécessaires pour rationaliser ses activités, de sorte qu’il est difficile d’offrir un service efficient et de réduire le temps d’attente pour les échantillons. Cette subvention de plateforme technologique donne à la banque les moyens d’acheter l’équipement d’échantillonnage requis, d’embaucher du personnel spécialisé pour implanter une nouvelle base de données ainsi que des méthodes d’exploitation qui accéléreront notablement la préparation des échantillons aux fins de recherche.