Analyse comparative fondée sur le sexe et le genre plus, et Équité, diversité et inclusion

Grâce à notre Plan d’action sur l’ACSG+ et l’EDI, la Fondation Brain Canada améliorera la santé cérébrale de toutes et de tous par le biais d’efforts stratégiques qui visent à enrichir notre mode de fonctionnement, notre mode de financement, les personnes que nous finançons et ce que nous finançons, notamment :

  • en faisant progresser la recherche sur le sexe, le genre et les facteurs intersectionnels qui influent sur la santé du cerveau ; 
  • en favorisant l’engagement significatif d’un plus grand nombre de femmes et de personnes diverses dans la recherche ; et 
  • en cultivant une organisation et une communauté de recherche équitables, diversifiées et inclusives. 

« Les troubles et les maladies du cerveau sont complexes, et nous avons tous un rôle à jouer pour encourager les chercheuses et chercheurs à les étudier dans une optique d’équité. Afin de pouvoir aider tout le monde, nous devons inclure tout le monde. Les approches de recherche qui tiennent systématiquement compte des différences favorisent l’innovation et la rigueur scientifique, en plus de réduire les inégalités en matière de santé pour les groupes auparavant négligés. » 

— Viviane Poupon, présidente-directrice générale de la Fondation Brain Canada

La science cérébrale axée sur le sexe et le genre tient compte des facteurs fondés sur le sexe et le genre dans sa conception, ses méthodes et ses analyses. Elle permet de comprendre et de combler des lacunes au chapitre des facteurs biologiques et sociaux qui touchent les mécanismes et les expériences liés à la santé et aux maladies du cerveau pour les deux sexes et tous les genres.

L’analyse comparative fondée sur le sexe et le genre plus (ACSG+) est un processus qui consiste à adopter une perspective qui tient compte de l’incidence du sexe, du genre et d’une gamme de facteurs intersectionnels sur les programmes de financement, les projets de recherche et les politiques organisationnelles. L’intégration de ce processus à la Fondation Brain Canada couvre un large éventail de domaines d’activités internes et externes.

L’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) désignent les politiques et les initiatives visant à promouvoir une plus grande diversité et inclusion d’un large éventail de personnes et de groupes et à obtenir de meilleurs résultats pour les groupes sous-représentés désignés par le gouvernement fédéral (femmes, minorités visibles, peuples autochtones, membres de la communauté 2SLGBTQ2+ et personnes en situation de handicap ) dans le recrutement, la mobilisation et l’ impact.

Illustration of two faces celebrating black history month

L’excellence des personnes noires

Programmes

Les Bourses de fonctionnement pour les chercheurs noirs

L’objectif du concours est d’augmenter, à l’échelle du pays, le nombre de stagiaires noir.es hautement qualifié.es qui sont déterminé.es à travailler dans le domaine de la recherche sur le cœur et le cerveau. En mobilisant les scientifiques noir.es, nous espérons solidifier la communauté de recherche canadienne.


Programme Subventions complémentaires parrainées par la Fondation Brain Canada et WBHI : Tenir compte du sexe et du genre

Le milieu de la recherche est de plus en plus sensible aux différences qui séparent les hommes et les femmes par rapport à leur vulnérabilité à des maladies et à leur réponse aux traitements. Le programme Subventions complémentaires parrainées par la Fondation Brain Canada et WBHI aide les scientifiques à éliminer les entraves à la recherche et à jeter les bases de l’inclusion systématique des considérations de sexe et de genre dans la démarche scientifique. 


Bourses de fonctionnement pour les chercheuses et chercheurs autochtones

Les Autochtones sont touché.es de façon disproportionnée par les maladies du cœur, l’AVC et les autres affections cérébrales. Toutefois, ces personnes sont sous-représentées dans la recherche portant sur ces troubles. Ce programme augmente le nombre de stagiaires hautement qualifié.es dans le domaine de la recherche sur le cœur et le cerveau qui sont issu.es des communautés autochtones (Premières Nations, Inuit.es et Métis) et dont les territoires traditionnels et ancestraux sont situés au Canada.


Programme Les bases d’une meilleure santé mentale

Ce programme finance la recherche expérimentale qui éclaire les causes et l’apparition de maladies mentales, explore les altérations pathologiques et déficits de traitement de l’information qui pourraient révéler de nouvelles pistes de traitement et d’intervention, et sonde l’influence du sexe et du genre sur la santé mentale.


Le Plan d’action sur l’ACSG+ et l’EDI de la Fondation Brain Canada définit des activités principales qui visent à améliorer la qualité et la pertinence de la recherche sur le cerveau au Canada, et ce, en s’intéressant à la science du cerveau fondée sur le sexe et le genre et en intégrant les efforts d’analyse fondée sur le sexe et le genre plus (ACSG+) et d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI) dans toutes les activités de la Fondation Brain Canada.