Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Effet de l’exposition prénatale aux antidépresseurs ISRS et à la dépression maternelle pendant les premiers stades de développement cérébral

Chef d'équipe 
  • Kayleigh Campbell, BCCHR
  • University of British Columbia

Aperçu du projet

La dépression accable de nombreuses femmes enceintes qui doivent alors peser le risque que pose la prise d’antidépresseurs pendant cette période cruciale du développement de leur enfant. Or, les effets de l’exposition fœtale aux antidépresseurs pendant la gestation demeurent méconnus et, plus encore, on cherche rarement à les différencier de l’exposition à une dépression maternelle non traitée. Dans cette perspective, ces travaux visent deux objectifs : (1) déterminer les effets exercés par les antidépresseurs sur le cerveau en développement pendant la gestation, et (2) distinguer ces effets de ceux qui relèvent d’une exposition à l’humeur dépressive de la mère. Des enfants ayant été exposés aux antidépresseurs, exposés à la dépression et non exposés seront soumis à des techniques de neuroimagerie non invasives pour comparer des mesures de leur développement cérébral, et ce, pendant le premier trimestre de grossesse et ensuite dans la semaine suivant la naissance. L’étude examinera aussi les conséquences de l’exposition précoce sur le comportement des fœtus et des nouveau-nés. Ces travaux enrichiront nos connaissances des premiers stades du développement cérébral, des risques développementaux et de la résilience, tout en améliorant la prise en charge future de la santé mentale de la mère et le sort de l’enfant.