Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Intervention auprès de jeunes enfants dans une réserve des Premières nations

Chef d'équipe 
  • Bryan Kolb, University of Lethbridge
  • Martin Family Initiative

Aperçu du projet

L’enfance est une période déterminante qui laisse une impression indélébile sur un être. Chez les autochtones du Canada, la colonisation et le sous-financement des services se traduisent par une piètre santé et une faible scolarisation. Ainsi, le stress et les traumatismes prénatals, à la naissance et pendant la tendre enfance, perturbent le développement du cerveau et du comportement.

Brian Kolb de l’Université de Lethbridge dirige ce projet destiné à améliorer le sort des femmes autochtones enceintes et leurs enfants vivant dans une réserve des Premières Nations. Son but consiste à implanter une initiative communautaire visant à centraliser le savoir et les valeurs culturelles autochtones dans une perspective de bien-être des enfants.

Le programme comporte deux volets. Le premier volet est un programme de visites à domicile visant à offrir des services de santé, d’apprentissage précoce et sociaux aux enfants et à leur famille dans le confort de leur foyer. Les activités débutent avant la naissance de l’enfant et prennent fin lorsqu’il atteint l’âge de deux ans. Les participants suivent alors une formation initiale de 60 heures. Celle-ci comporte de la matière théorique et pratique sur le développement humain précoce, la santé prénatale, l’éducation pendant la petite enfance, l’accès aux services et le bien-être familial. À cela s’ajoute une formation d’appoint qui inclut une accréditation en premiers soins en santé mentale, en soins tenant compte des traumatismes ainsi que des ateliers sur les méthodes d’accouchement traditionnelles, l’autogestion des soins de santé, le diabète gestationnel et la nutrition prénatale. Le deuxième volet est un programme d’activité en centre à l’intention des enfants de deux à quatre ans qui est axé sur la lecture conversationnelle, les jeux d’apprentissage et le développement langagier. Le centre offre aussi des soins de santé particuliers. Dans tous les cas, les données recueillies sur les services de santé, éducationnels et sociaux sont analysées afin d’en évaluer les répercussions sur les participants.