Brain Canada Brain Canada
EN

Caractérisation moléculaire du répresseur transcriptionnel capicua dans le glioblastome

Chef d'équipe 
  • Gelareh Zadeh, University Health Network, Princess Margaret, University of Toronto
  • Canadian Cancer Society

Aperçu du projet

Les gliomes malins comme les oligodendrogliomes (OD) et les glioblastomes (GBM) sont des tumeurs cérébrales incurables offrant très peu de perspectives de traitement. Pour remédier à ce manque, il faut donc mieux comprendre les fondements moléculaires du gliome. Cette étude a pour objectif d’explorer la fonction d’une protéine qui interrompt l’expression du gène capicua (CIC). Celui-ci exerce une influence déterminante sur une voie de signalisation cellulaire nommée voie Ras/ERK qui est souvent anormale en présence d’un cancer. Le CIC prend souvent une forme mutante dans les OD tandis qu’il est absent des GMB. Dans le cadre de ce projet, l’équipe du Dr Kenneth Aldape cherche à établir un lien entre la perte de CIC et l’apparition de gliomes malins. Ensuite, les chercheurs détermineront si cette perte nuit à l’efficacité des médicaments couramment utilisés pour bloquer les voies Ras/ERK et dont les résultats cliniques laissent à désirer.

À cette fin, ils se pencheront sur les causes de la régulation anormale du CIC et sur la façon dont les voies Ras/ERK sont activées dans les glioblastomes. Ils espèrent ainsi découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques exploitant le rôle de la protéine CIC dans le cancer. En élucidant ce mécanisme biologique du cancer du cerveau, il sera plus facile de combattre ces tumeurs particulièrement difficiles à traiter.