Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Traitement non invasif des troubles neurologiques pédiatriques à l’aide des d’ultrasons concentrés guidés par résonance magnétique

Chef d'équipe 
  • James Drake, Hospital for Sick Children, University of Toronto
Membres de l'équipe :
  • Gabrielle A. deVeber, Hospital for Sick Children
  • Elizabeth Jacqueline Donner, The Hospital For Sick Children
  • Thomas Looi, Hospital for Sick Children
  • Emily Tam, Hospital for Sick Children
  • Adam Waspe, wwebfqleifbqee
  • Toronto General and Western Hospital Foundation
  • SickKids Foundation

Aperçu du projet

Des neuroscientifiques et ingénieurs de l’Université de Toronto, du Hospital for Sick Children ainsi que du Réseau universitaire de santé et l’Institut régional de recherche de Thunder Bay ont uni leurs forces afin de créer une nouvelle méthode de traitement non invasive utilisant des ultrasons concentrés guidés par résonance magnétique. Baptisée MRgFUS, cette technologie de prochaine génération cible deux graves troubles neurologiques assez répandus chez les enfants : les AVC et l’épilepsie pharmacorésistante.  MRgFUS permettra aux cliniciens de procéder à une chirurgie sans faire d’incision, en concentrant des ultrasons à travers le crâne de manière à chauffer un point précis dans le cerveau et causer une perturbation mécanique. Dans le cadre de ce projet, les chercheurs mettront au point des transducteurs adaptés au crâne plus petit et plus mince des enfants et en évalueront la précision ainsi que l’efficacité dans des modèles animaux. Ils s’attarderont au traitement non invasif de deux troubles particulièrement épineux : les caillots sanguins chez les prématurés et les crises épileptiques pharmacorésistantes. Leurs travaux établiront la capacité de MRgFUS de fragmenter les caillots qui se forment dans les espaces fluides des prématurés et qui finissent par causer des dommages cérébraux. De plus, ils évalueront aussi la capacité des transducteurs de détruire sélectivement les zones du cerveau responsables des crises épileptiques persistantes. Leurs conclusions confirmeront le potentiel de MRgFUS de changer la donne à titre de traitement pédiatrique non invasif révolutionnaire ciblant les troubles neurologiques.