Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Nouveaux biomarqueurs pour surveiller la progression de la maladie par IRM dans les cas de SLA

Chef d'équipe 
  • Sanjay Kalra, University of Alberta
  • ALS Society of Canada

Aperçu du projet

Dirigée par le Dr Sanjay Kalra, professeur à l’Université de l’Alberta, l’équipe vise à améliorer les techniques actuelles pour utiliser l’imagerie par résonnance magnétique (IRM) comme moyen facilement accessible de vérifier si un nouveau traitement potentiel ralentit la progression de la SLA.  Des travaux préliminaires, financés en partie par une bourse de découverte Bernice Ramsay remise au Dr Kalra en 2011, ont démontré que des méthodes informatiques spécialisées pouvaient être utilisées pour examiner la texture (lisse ou rugueuse, normale ou anormale) du cerveau dans des clichés IRM en 3D pour révéler des changements subtils qui sont indétectables à l’aide de techniques d’imagerie classique et de l’analyse par un professionnel compétent. En mettant au point un protocole normalisé pour l’acquisition et l’analyse de ces images dans les sept centres, le recrutement pour l’étude (262 personnes atteintes de la SLA et 262 témoins) sera accéléré. Si l’étude est concluante, chaque clinique sera en mesure d’utiliser ces techniques en vue des essais cliniques. De plus, la capacité à détecter ces changements à l’aide de cette méthode à haute sensibilité laisse supposer qu’elle pourrait aussi être fort utile pour jumeler les personnes aux bons essais cliniques. (Il s’agit d’une partie importante de l’évaluation de nouveaux traitements.) Elle pourrait aussi fournir un test simple aidant à diagnostiquer la maladie de façon précoce.