Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Prévention du déclin du langage dans la démence

Chef d'équipe 
  • Regina Jokel, Baycrest Centre for Geriatric Care
  • Alzheimer's Association

Aperçu du projet

L’aphasie progressive primaire (APP) est une forme de démence caractérisée par une difficulté à comprendre le langage écrit et parlé, alors que les autres facultés cognitives (dont la mémoire) restent intactes pendant plusieurs années après son apparition. Le mieux pour ces patients est d’intervenir au stade précoce de l’APP en améliorant leurs habiletés de communication, car c’est à ce moment que leur indépendance et leur qualité de vie en profitent le plus. Malheureusement, les patients n’ont pas toujours accès aux thérapies par la communication, car l’APP progresse rapidement et souffre d’un manque de recherche et de lignes directrices sur la meilleure façon d’en traiter les symptômes. Regina Jokel, Ph.D., et ses collègues empruntent une méthode inédite axée sur l’amélioration des communications usuelles pour maintenir les compétences linguistiques des personnes atteintes d’APP. Il s’agit d’une thérapie de groupe qui aide les participants à réapprendre des mots oubliés et à les retenir grâce à des interactions sociales. Les chercheurs avancent que les pratiques de groupe (contrairement à une thérapie individuelle) contribueraient à maintenir plus longtemps les aptitudes de communication des gens atteints d’APP, favorisant ainsi leur indépendance et leur qualité de vie. Cette nouvelle intervention de groupe vise à contrer la détérioration du langage et de la qualité de vie des personnes aux prises avec l’APP. Si tout se déroule bien, on pourrait faire part de ce genre d’intervention aux chercheurs et aux médecins qui soignent les patients atteints d’APP afin de préserver leurs capacités de communication et leur autonomie le plus longtemps possible.

Source: https://www.alz.org/research/for_researchers/grants/funded-studies-details?FundedStudyID=246