Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Évaluer l’influence de la substance blanche sur la communication neuronale : une étude structurelle et fonctionnelle de neuroimagerie combinée

Chef d'équipe 
  • Alexandra Decker,

    University of Toronto

Aperçu du projet

Alexandra Decker s’intéresse à la façon dont le développement de la substance blanche favorise et limite la communication neurale qui, à son tour, facilite notre capacité d’encoder de nouveaux souvenirs. Elle se penche également sur les perturbations de la communication neurale découlant de lésions à la substance blanche subies au cours du développement, de sorte que le cerveau peine à encoder des souvenirs et à les récupérer. Pour l’instant, elle élabore une tâche d’apprentissage permettant d’évaluer l’influence de l’attention sur l’encodage des souvenirs. À terme, cette tâche sera combinée à des techniques de neuroimagerie structurelles et fonctionnelles (ITD et magnétoencéphalographie) afin de cerner la signature neurale qui facilite la mémorisation. Ces travaux aideront à mieux comprendre l’importance du développement d’une substance blanche saine afin de bénéficier d’une capacité neurale et cognitive optimale propice à la formation de souvenirs.