Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Le cerveau vieillissant : regard sur le rythme circadien, la transcriptomique et l’épigénomique

Chef d'équipe 
  • Art Petronis, University of Toronto/CAMH
Membres de l'équipe :
  • Jose Nobrega, Centre for Addiction and Mental Health
  • Albert Wong, Centre for Addiction and Mental Health
  • Martin Ralph, University of Toronto
  • Centre for Addiction and Mental Health

Aperçu du projet

La science biomédicale cherche encore la réponse à une question fondamentale : pourquoi dépérit-on en vieillissant ? L’un des coupables serait une perturbation du rythme circadien, le processus physiologique qui régule diverses fonctions de l’organisme au cours d’un cycle de 24 heures. Or, l’épigénome subirait aussi une transformation biologique en réaction au vieillissement. Cette couche supplémentaire d’information rattachée à l’ADN décide du moment et de la manière dont les gènes doivent s’exprimer, ou être transcrits, dans chaque cellule. Puisque l’épigénome n’est pas copié avec autant de précision que l’ADN, il est donc plus vulnérable aux facteurs environnementaux qui déclenchent des modifications au fil des années. Selon les résultats préliminaires obtenus par l’équipe du Dr Petronis, l’infrastructure moléculaire dont dépend le rythme circadien serait en partie influencée par les transformations de l’épigénome. En effet, le déclin parallèle de l’épigénome et du rythme circadien au fil des ans donne à penser que ce dernier est perturbé par des altérations spécifiques de l’épigénome, expliquant ainsi l’étiolement de la santé  durant le vieillissement. Dans le cadre de ce projet, les chercheurs prélèveront le cerveau de souris à 5 différents stades de vie, soit de l’adolescence à la vieillesse, sur une période de 24 heures pour chaque groupe. Ensuite, ils entreprendront de 1) dresser un catalogue complet des composantes transcriptionnelles et épigénétiques du rythme circadien dans différentes régions du cerveau, 2) d’identifier les régions frappées par le vieillissement, et 3) d’établir un lien avec les maladies du vieillissement cérébral. Grâce à ces travaux, ils espèrent paver la voie à un remède.