Brain Canada Brain Canada
EN Donner

Comprendre le stress afin d’améliorer la santé mentale

Chef d'équipe 
  • Jaideep Bains, University of Calgary
Membres de l'équipe :
  • Stephanie Borgland, Hotchkiss Brain Institute, University of Calgary
  • Michael Hill, Hotchkiss Brain Institute, University of Calgary
  • Quentin Pittman, University of Calgary
  • Keith Sharkey, University of Calgary
  • Hotchkiss Brain Institute

Aperçu du projet

Les problèmes d’humeur, d’anxiété et autres troubles mentaux frappent environ 1 personne sur 5 au Canada chaque année. Fait important, le stress est un facteur qui exacerbe ces maux, car un épisode aigu est souvent le déclencheur de nombreuses maladies mentales. D’ailleurs, la proportion de la population frappée par un trouble mental à un moment donné grimpe à plus de 40 % lorsqu’on tient compte des maladies liées au stress. L’ampleur de ce fléau exige donc une attention immédiate. Dans le cadre de ce projet, l’équipe de Jaideep Bains cherche à établir des liens entre le stress pendant l’enfance et l’altération des circuits neuronaux à l’origine des changements comportementaux correspondant aux phénotypes d’anxiété et de dépression. À cette fin, les chercheurs feront appel à des animaux transgéniques ainsi qu’à des techniques comportementales, d’optogénétique, d’électrophysiologie et de cartographie cérébrale. Ils partent du principe que les expériences vécues à un jeune âge impriment des changements synaptiques et cellulaires qui prédisposent à la résilience ou à la vulnérabilité en réaction au stress. En cartographiant le connectome du stress et en remontant à la source des altérations qui caractérisent les maladies mentales, les chercheurs espèrent trouver le moyen de modifier la trajectoire des circuits neuronaux perturbés et ainsi mitiger les problèmes de santé mentale.